Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

UTILISATION PÉDAGOGIQUE- ARTICLE 10 B

Publié le par Hervé

01/11/2019* (Date réelle de publication)

PROJET PÉDAGOGIQUE

PARTICULIER (2) 

Photo© Kamishibaï promotion.

SOMMAIRE

Rappel                                           

A. UN TÉMOIGNAGE FORT  ICI

B. INTERVIEW DE L'ENSEIGNANTE  ICI

C. LE CHÂTEAU DE GUILLAUME  ICI                          
(16 planches et textes)

POUR ALLER PLUS LOIN  ICI  

Cliquer sur les nombres bleus entre parenthèses pour approfondir.

Rappel

Ce projet a été porté durant l'année scolaire 2018-2019 par Palmira Fras directrice de l'école primaire d'Arques la Bataille (Seine-Maritime) et enseignante de la classe, par Annick Cyprien (1), de Lire et faire lire 76 (1) , intervenante régulière du projet, sans oublier les dix-huit élèves du CE2. Pour relire la première partie de l'article, c'est ICI.

A. UN TÉMOIGNAGE FORT

Annick Cyprien de Lire et faire lire 76 nous livre un récit détaillé et enthousiaste du projet.

"Initiée à l’art du kamishibai par mon ami Hervé, c’est tout naturellement que je proposais à Palmira, mon amie directrice-enseignante de partager ma nouvelle passion avec elle et sa classe de CE2. Je connaissais la grande majorité des enfants auxquels j’avais lu des histoires en CE1.

Palmira était enthousiaste à l’idée de leur faire découvrir cette pratique à condition de créer avec eux et ensemble une histoire. Il fut convenu de s’appuyer sur notre cher Vieux Château (2) dont les ruines surplombent la vallée.

Une visite sur site après la rentrée accompagnée de Jean (3), l’historien local, des lectures d’histoires sur les princes et princesses, les rois et les reines, mais aussi des consultations de documentaires  sur la féodalité et le Moyen Âge pour nourrir l’imaginaire des enfants et hop c’était parti !

Sous l’impulsion de la maitresse, il leur fallait inventer, rédiger, dessiner, lire… puis avec moi relire, jouer les différents rôles, mettre le ton et se projeter pour une présentation aux parents… Quelle aventure !

Palmira et moi avons aussi présenté en classe « l’étoffe d’un Roi » (4) et le « La légende du sapin  » (4) avec notre ami Hervé qui venait ponctuellement soutenir avec ses conseils avisés la petite troupe d'amateurs !

La progression vers la réussite de ce projet d’écriture « le château de Guillaume » étant assurée par Palmira, c'était un bonheur de voir comment chaque enfant était partie prenante pour créer des personnages, les décors, imaginer la fête des naissances, le mystérieux cadeau,    le drame familial et et ses conséquences : la fuite et l’attente de la reconquête et enfin la revanche puis le dénouement spectaculaire… Les enfants se prenaient  au jeu, découvraient du vocabulaire, conjuguaient les verbes pour la narration, dessinaient les planches, interprétaient leur rôle sous l’œil bienveillant de la maitresse qui aidait à coller, agrandir, compléter avec minutie chaque élément... et le soutien attentif de Marceline l’auxiliaire de vie scolaire envers chacun.

Les 18 élèves ont tenu leur rôle autour du butaî :  c’était l’objectif de l’enseignante que chacun « petit ou grand lecteur » puisse lire devant les parents le 3 juin 2019.

L’expérience fabuleuse se poursuivit grâce à l’adaptation en kamishibai du livre « l’énorme crocodile » (5)… Juste pour clore le projet et se faire plaisir. Et jusqu'au 5 juillet,les élèves-conteurs furent invités à se produire devant les autres classes.

Si vous passez devant l’école ne soyez pas étonnés d’entendre un Gaïto claquer son Yoshigi et crier « kamishibaï, kamishibaï » pour que les enfants accourent écouter une histoire…" 

B. INTERVIEW DE L'ENSEIGNANTE

"Bonjour Palmira. Initialement qu'est-ce qui t'a séduit dans le kamishibaï ?

Le plaisir de raconter une histoire, de la partager à deux ou trois voix, de mettre en scène, de jouer avec sa voix... avec un butaï, des illustrations en face d'un public et de voir leurs réactions/émotions.

Peux-tu nous détailler comment, tu as procédé pour construire l'histoire, rédiger les textes avec tes  élèves ?

 ► Le sujet de l'histoire "Le château d'Arques" a été choisi en juin en commun avec Annick et toi.

Fin septembre, une visite du château a été faite avec la classe, Annick et M. Decaux, arquais féru d'histoire locale.

M. Decaux a raconté quelques faits historiques concernant l'histoire du château. Les enfants les ont retenus.

Lors de moments de langage oral, les élèves ont choisi les personnages de l'histoire, les lieux, les actions.

Chaque semaine, nous inventions un morceau de l'histoire. Nous votions pour tel ou tel mot, pour une phrase... Nous comptions le nombre de voix, la majorité l'emportait. Et nous débattions sur la suite.                                                                                                                       Je notais les idées et certaines phrases des enfants. La semaine suivante je leur soumettais un morceau rédigé du texte. Ils émettaient leurs remarques, faisaient des corrections, des rajouts. et nous réflechions à la suite...


Il semblerait pour beaucoup d'enseignant(e)s de classes de jeunes enfants, que la confection des illustrations soit parfois un frein pour se lancer; alors comment as-tu fait pour obtenir de tels résultats graphiques ?

  Grâce à des supports trouver sur internet, les enfants avaient un modèle à dessiner. Ils essayaient sur des feuilles de brouillon au crayon à papier. Parfois plusieurs enfants faisaient le même personnage. Et de nouveau les enfants votaient pour le dessin qu'ils préféraient. Chacun essayait. Il y a eu un gros travail de mise en confiance, de restauration de l'estime de soi, de leur dire qu'ils sont "cap", que dans les dessins plusieurs styles sont permis, que ce sont les différentes façons de dessiner qui apporteront la richesse aux illustrations.

Certains enfants faisaient les fonds. Ils étalaient du crayon de couleur sur un buvard. Puis on frotte le buvard sur la feuille et la couleur s'étale. Les personnages étaient faits sur des feuilles de brouillon. Sur les personnages et éléments de la scène retenus, ils repassaient les contours au feutre noir, puis ils coloriaient l'intérieur. Enfin ils découpaient les personnages et éléments du décors. Nous les posions sur la planche dont le fond a été préalablement colorisé selon le lieu de l'histoire. Nous débattions du positionnement des personnages et éléments du décors puis nous passions au collage


A ton avis, quels ont été les principaux bénéfices pour ta classe ? 
 

 ► Travailler ensemble, débattre, trouver des points d'accord, accepter les avis différents, partager le travail.

Avoir confiance en soi, croire en soi, perséverer, se dire qu'après tout on est capable.

Trouver les mots qui expriment le mieux ses idées, coordonner les actions, avoir du sens, avoir un objectif.

Donner l'envie de lire, respecter la ponctuation, les liaisons, mettre le ton , avoir une voix audible par un autre à plusieurs mètres de distance, s'amuser, éprouver du plaisir à raconter, interpréter...


Que pourrais-tu dire pour convaincre tes collègues sceptiques ou hésitant à utiliser le kamishibaï dans leur pédagogie ?

 ► De rencontrer des personnes passionnées par cet art, d'être entouré et d'essayer.  

Merci Palmira " 

C. LE CHÂTEAU DE GUILLAUME  

(16 planches et textes)

Voici l'intégralité du kamishibaï. Il est peut-être nécessaire d'agrandir les 16 textes pour obtenir un confort de lecture de ceux-ci.

Photos© Kamishibaï promotion

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

POUR ALLER PLUS LOIN

Cliquer sur les nombres bleus entre parenthèses pour remonter au texte initial.

(1LIGUE DE L'ENSEIGNEMENT 76

Lire et faire lire 76

  http://ligue76.fr/education_3.php

(2 WIKIPÉDIA

Le château

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_d%27Arques-la-Bataille

         ASSOCIATION DE SAUVEGARDE

Sauvegardons le Château d'Arques la Bataille

 https://www.facebook.com/sauvegardonslechateau/

(3JOURNAL PARIS-NORMANDIE

Jean Decaux

https://www.paris-normandie.fr/region/jean-decaux-raconte-l-histoire-d-arques-la-bataille-LG10616841

(4 ÉDITIONS CALLICÉPHALE

Les deux kamishibaïs cités :

L'étoffe d'un roi

https://www.callicephale.fr/fr/boutique/kamishibai/letoffe-dun-roi/

La légende du sapin

https://www.callicephale.fr/fr/boutique/kamishibai/la-legende-du-sapin/

(5 YOUTUBE

L'énorme crocodile en vidéo

https://www.youtube.com/watch?v=4TSIclpWeMo

        GALLIMARD JEUNESSE

L'énorme crocodile en album

http://www.gallimard-jeunesse.fr/Catalogue/GALLIMARD-JEUNESSE/Albums-Gallimard-Jeunesse/L-enorme-crocodile2

SOMMAIRE  ​​​​​​​​​​​​​​

DISPONIBILITÉ DES LIENS INTERNET

ICI