Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PRATIQUER LE KAMISHIBAÏ - ARTICLE N° 4

Publié le par Hervé

CLICS HYPERTEXTES EN BLEU TURQUOISE

15/09/2020  (Date réelle de publication)

L'APPRENTISSAGE (1)

 LE KAMISHIBAÏ COURANT

Photo© KAMISHIBAÏ PROMOTION

Cliquer sur les nombres bleus ci-dessous pour approfondir.

Tout ce qu'il faut savoir et maîtriser avant d'envisager la présentation d'un kamishibaï à un public, de façon courante.

A. QUELQUES PRÉCAUTIONS

Avant toute séance, vérifier que :

le butaï est stable en position fermée et ouverte ;

les planches passées, si elles sont posées derrière la fenêtre du butaï, ne risquent, avec leur poids, de faire tomber celui-ci en avant ;

les planches sont dans le bon ordre de passation ;

que les planches n’ont aucun point d’adhérence entre elles car le risque est grand, alors, de tirer deux images au lieu d’une.

   SOMMAIRE  

B. UTILISATION D'UN MIROIR 

Pour maîtriser le kamishibaï, un miroir sera un outil précieux à utiliser de manière transitoire. Il permettra, en occultant les problèmes de coordination, de faciliter au départ les manipulations suivantes : 

 - attraper la première planche (celle devant les spectateurs) et la glisser à l’arrière du butaï (c'est-à-dire devant vous), sans problème de coordination ;

- régler avec aisance Ie passage d’une image à l’autre ;

- utiliser avec dextérité des différentes techniques de défilement de planche.

Dès que l'on sera à l'aise, on continuera le travail cette fois sans miroir. 

  SOMMAIRE  

C. ASTUCES

Pour tirer facilement une planche, il est possible d’humecter le doigt qui tire d’un peu d’eau (utiliser pour cela une petite éponge dissimulée derrière le butaï).

Il peut s’avérer nécessaire pour pouvoir procéder à la lecture de la toute première planche visible, de copier le texte concernant cette planche initiale au dos de la  dernière planche pouvant être vue au départ par le conteur.

SOMMAIRE   ​​​​​​​

D. ENTRAÎNEMENT-TYPE (1)

Avant de proposer à un public,

1. la position pourra être, au départ, assise derrière ou sur le côté du butaï ;

2. prendre connaissance de l'histoire,de la comptine, des devinettes, etc ;

3. introduire l'ensemble dans la fenêtre du butaï ;

4. ouvrir les battants ;

5. procéder à une première exécution en,

- s'aidant de la petite vignette qui indique la planche visible ;

- rangeant les planches passées à plat, appuyées derrière le butaï ou mieux dans la fenêtre de celui-ci. 

Recommencer autant de fois que nécessaire pour arriver à une maîtrise de la cohérence textes/planches. Tendre à une quasi-mémorisation si cela est possible.

S'entraîner autant de temps que nécessaire face à un miroir, avant de se passer de cet accessoire ;

bien articuler et projeter sa voix ;

suivre les didascalies selon ses capacités, son choix d'interprétation ; 

adopter un ton approprié et un rythme cohérent avec les textes, les illustrations et les repères visuels des planches.

Terminer la séance en fermant les battants du butaï, afin de signifier le retour à la réalité.

SOMMAIRE  

E. OPTIMISATION

Après la phase d'entraînement décrite ci-dessus, il sera possible d'effectuer une première présentation publique, mais pour une prestation plus aboutie, il sera nécessaire de travailler en ce sens ;

prendre au plus tôt une posture visible du public. (A défaut, les moins à l'aise garderont celle adoptée en phase d'entraînement). La position idéale est assise ou debout sur un côté , selon que, lors de la représentation, le public sera près du sol ou sur des chaises adulte. Le choix se fera dans la double préoccupation de parvenir à une communication optimale vocale  non gênée par le "mur" du butaï, physique mettant en évidence l'expressivité du visage.

Il conviendra aussi de bien veiller à ;

installer le castelet à battants pour que débute de la concentration ; (2

ouvrir les battants du castelet l'un après l'autre pour que l'imaginaire supplée la réalité ; (2)

bien projeter sa voix ;

 lire le titre et le nom de l'auteur pour entretenir le suspens de l'expectative du spectateur ; (2

favoriser la concentration en ne lisant pas le texte suivant avec la planche passée à la main ou à côté, mais continuer sa narration, une fois celle-ci dissimulée ; 

◆ utiliser au maximum les différentes techniques de défilement de planche ;

mettre en oeuvre des échanges interactif, quand c'est possible pour dynamiser l'attention du public ;

ouvrir et fermer les battants peut faire l'objet d'un jeu de scène avec le public ;

accompagner le kamishibaï, s'il s'y prête, de musique, de bruitages,de chansons ; 

Terminer la représentation par le mot "Fin" ou un autre procédé, suggérant à la fois que le récit se termine et que la concentration sur le monde reprend.(2

SOMMAIRE  

F. AUTRES PRÉCISIONS

Avant une prestation devant un public ; 

l'amplitude de visibilité du butaï, le format des planches détermineront la jauge du public ; plus les dimensions des illustrations seront réduites, plus le nombre de spectateurs sera réduit (exemple format A3 : 30 personnes maximum) ;

la hauteur au sol du réglée en fonction de la manière dont le public est assis et selon de l'âge des spectateurs ;

le butaï peut se mettre à 1 m, ou un peu plus, du public, selon vos préférences.

SOMMAIRE  

G. VIDÉO EXTERNE AU BLOG

 Proposée par le réseau KAMILALA*, Michèle Valentines de la Petite Bibliothèque Ronde* nous offre quelques précieux conseils avant de se lancer. Au menu : le matériel, la préparation, les effets spéciaux, la position du conteuret la glisse

https://www.youtube.com/watch?v=6NZ8IgW5jpg

*https://kamilala.org/ *http://www.lapetitebibliothequeronde.com/

SOMMAIRE   ​​​​​​​

POUR ALLER PLUS LOIN

Cliquer sur les nombres bleus entre parenthèses pour remonter au texte initial.

(1d'après l'ouvrage La boîte magique d'Edith Montelle, éditions Callicéphale, 2014

(2) Recommandations préconisées par l'IKAJA, en téléchargeables en français sur son site :

https://www.kamishibai-ikaja.com/en/about-eng.html

ou via un PDF de l'association, téléchargeable dans notre langue, en suivant ce lien externe :

https://www.kamishibai-ikaja.com/documents/seminar-documents/how-to-performA3-fr.pdf

SOMMAIRE   ​​​​​​​​​​​​​​

DISPONIBILITÉ DES LIENS INTERNET

ICI